vous êtes ici:  
connexion
PROMO

DJ MAESTRO

publié le 09/04/2010 - 21h37, par TAKARIVA / Takariva Webmaster

   
   
   
   
   
votez :  
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte

Maestro-Dj maestro Maestro-Dj maestro
Pourquoi numero 1 ?

Un des Djs connus Gasy de Paris a accepté une rencontre malgré la temperature neutre sur la capitale de l'hexagone . La neige ne l'a pas empeché de nous partager son monde pendant un moment; on voyait dans ses yeux, par ses gestes, motivé plus que jamais de représenter son pays la ou il ira : qu'il ne cesse de répeter pendant l' entretien .
C'est pourquoi notre équipe l'a choisi specialement pour vous , ce mois :

TK Takariva  : Salut Mister ! Bienvenu parmi nous ! on t'ecoute !
DJ Maestro : Bonjour aux lecteurs de takariva.com, moi c'est dj Maestro, dj malgache officiant en France

TK : Tu es un dj connu du milieu malgache et de plus en plus à l'extérieur de la communauté,  peux tu nous décrire ton parcours ?
Alors j'ai commencé à mixer il y a un peu plus de 10 ans. J'ai d'abord commencé par beaucoup de techniques,  avant de m'identifier comme dj de soirées.
Je m'étais révélé au public malgache à une soirée sobika et depuis beaucoup de soirées se sont enchaînées, des mixtapes, émissions radios etc.
Aujourd'hui je me tourne complètement vers l'international et essaie de représenter Madagascar partout où je vais ...

TK : Qu'entends tu par international ?
Comme je te disais, mon ambition c'est de représenter Madagascar partout où je pourrai aller.
En fait, au fur et à mesure des soirées je m'étais posé la question suivante : pourquoi restons nous toujours dans notre communauté ?
A l'instar des djs très connus des autres communautés antillaises, rèunionnaises etc. on s'enferme. On se repose sur nos lauriers, on se contente de ce que nous avons dans la communauté !
Du coup j'ai commencé à développer ma structure, mon image mes shows afin de montrer que chez nous, chez les  Gasy, on bouge également .
J'ai été repéré récemment par plusieurs managers et des organisateurs qui m'ont très vite booké dans les soirées externes : des soirées purement club, tropicale et autres.
J'ai eu de la chance que mes shows aient cartonnés ... et cela a fait son effet dans le milieu.
Dans ces soirées je n'hésite pas à distiller des sons de chez nous afin de faire découvrir notre culture chez les autres.
Dernièrement, j'ai mixé dans une soirée océan indien dans lequel il y avait des artistes très connus de la réunion et leur dj numéro 1 (d'ailleurs je place un big up à dj dan s'il passe par là (sourire)) et bien j'ai eu l'occasion de bouncer le dancefloor et de faire danser le 974 sur du tsapiky et du kilalaky. C'était impressionnant !! J'ai d'ailleurs également été très content que les malgaches y aient répondu présents .
Pour résumer, je me tourne réellement vers tout ce qui est externe sans pour autant délaisser ma communauté ... devenir incontournable et essayer de s'imposer parmi les autres grands djs en place de la scène héxagonale et DOM TOM.
Nous avons du talent chez nous ... il faut qu'on s'affirme !
Notre communauté est très grande et pourtant les gens extérieurs ne le calculent pas.
Mais j'ai confiance, je vois autour de moi que ça bouge beaucoup ... dans tous les domaines on commence à être présent !

TK : A ce propos comment vois tu le niveau des djs gasy ?
Aujourd'hui, savoir enchaîner des disques ne suffit plus. Il faut apporter un plus pour être au dessus du lot.
J'ai eu la chance à mes débuts de ne côtoyer que des djs français qui sont maintenant de très grands djs à l'image de dj snake, dj mercer etc.
Nous avions tous commencé à peu près en même temps, et on se fréquentait pas mal à l'époque où chacun faisait des mixtapes. Et à cette époque là tous, sans exception, étaient focalisés sur la technique .... On allait au salon du SIEL (salon de l'événementiel, audiovisuel et média) pour se tester et voir les démos des champions de l'époque etc. Pour la petite histoire on était tous fans des mecs comme dj mouss, dj need chez les français et chez les US des crew comme invisibl skratch piklz etc.
Du coup toute cette génération a pu acquérir quelques bagages techniques intéressants avant que chacun se tourne vers l'animation pure de soirée.
La génération de dj gasy avant moi n'était pas trop à fond dans la culture technique et ceux qui l'étaient n'avaient pas assez d'exemple ou de moyen pour être performant. Du coup,  ils étaient tous tournés vers l'animation.
Quand nous sommes arrivés " nous étions la nouvelle génération de dj gasy à l'époque ", et nous avons apporté ce côté technique en plus de l'animation.
Et on était je pense, de ceux que je connais ici en France, en nombre de 4 ou 5. Il y en avait certainement d'autres mais je ne les connaissais pas.
Aujourd'hui quand je compare le niveau actuel par rapport à d'autres djs de la réunion, guadeloupe etc., leurs djs,  ceux qui sont en place sont très forts techniquement, des speaker de fou et une sélection super Dancefloor (à l'image de dj moody mike, dj almighty etc.). 
Pour rivaliser par rapport à eux il faut à mon avis au moins:
Etre à l'écoute du public et être éclectique
Avoir un minimum de bagage technique
Commencer à gérer l'interaction avec le public : speaker au micro etc.
Le petit plus, mais pas forcément encore indispensable, pour un dj : la production ! On peut commencer par faire des mashups, remix, bootlegs et au final produire !
Quand je fais un tour d'horizon chez nous, parmi les djs en place, très peu sont capable d'avoir tout ça.
Quant à la nouvelle génération, je suis heureux de voir que ça bouge et qu'ils ont pris certains de ces paramètres en compte.
Après tout se perfectionnera au fur et à mesure du temps et des expériences qu'ils vont acquérir.

TK : Il y a un concours de DJ malgache qui se prépare, que penses tu de ce concours ? Y participeras tu ?
C'est une très bonne initiative ! Depuis le temps qu'un concours devait se mettre en place.
Ca va être intéressant. Je ne connais pas les détails techniques de ce concours mais j'espère que les critères seront étudiés pour bien évaluer les participants avec un jury de professionnel.
Ce sera l'occasion également de faire un état des lieux de ce que nous avons chez nous.
Pour ma part, je ne pourrai pas y participer.  Comme je te disais je suis maintenant managé par des gens avec lesquels nous avons établi des objectifs.  Du coup je ne peux plus faire ce que je veux ni mixer dans les soirées que je veux ... 
J'ai un planning à tenir et des dates un peu partout.  Si tout se passe bien, les résultats se verront d'ici septembre prochain. On verra bien ... on croise les doigts (sourire).

TK : Etre dj professionnel c'est quoi pour toi ? Précise nous ta vision ? Ton style ? Tes objectifs ?
Alors pour moi être DJ c'est avant tout une histoire de passion ... de feeling !
Ensuite un dj se doit d'être éclectique car il est là pour satisfaire le public.
Après pour sortir du lot, il faut offrir quelque chose d'unique ... C'est celui là qui distingue un dj d'un autre. La capacité de faire rêver et d'emmener son public. Cela passe par le côté créatif via la technique ou de la production afin que le public se dise " ouahhh ! c'est dingue ce qu'il a fait !! " ou bien " Ouahh c'est quoi ce morceau !!! ".

Côté style, à mes débuts j'étais orienté black music HH/RNB etc. et au fur à mesure du temps avec plus d'expérience et de la maturité je me suis ouvert à d'autres styles ! Les temps changent, la musique également ! Y a du bon dans tous les styles.
Dans mes sets tu entendras bien évidemment de la musique gasy, du rock, du RNB, de la dancehall, du kuduro, de la house ... tout !! Il n'y a pas de limite.

Concernant mes objectifs, c'est celui d'essayer de devenir incontournable ! Essayer d'allez plus loin, d'être numéro 1 dans les shows dancefloor. Le chemin est long mais qui sait, si Dieu le veut, peut être que cela sera possible.
Quand je vois des mecs comme dj snake numéro 1 des clubs, dj Psar , dj mike one numéro 1 afro, dj battle numéro 1 hip hop en france etc.  Je me dis il y a de la place pour être numéro 1 pour les djs gasy sur la scène internationale.
Etre force de proposition pour une soirée, avoir la capacité rien qu'au nom de réunir un public massif, savoir faire mieux que quiconque rêver le public : C'est ça être numéro 1 ... Je vais continuer à bosser pour y arriver!
Ca demande du temps et ça nécessite de mixer avec les plus grands et d'essayer avec mes acquis d'apprendre et passer au-delà de leur niveau.

TK : Parle nous de tes actus ?
En terme d'actualité, j'ai mon podcast qui est en ligne et sur lequel vous pouvez écouter mes mix de 45mn
http://www.djmaestro.fr/podcast

Pour les soirées, je vais avoir beaucoup de dates à travers la France à partir de janvier 2010. Toutes les infos seront bientôt disponibles sur mon myspace http://www.myspace.com/djaymaestro


 ou sur ma fan page facebook.
J'aurais également quelques collaborations avec des artistes ... mais je n'en dis pas plus.
Vous saurez tout cela bientôt sur mon site Internet (http://www.djmaestro.fr) ou mon myspace.
Pour connaître mes déplacement ou mon quotidien vous pouvez également me suivre sur twitter : http://www.twitter.com/maestrodj

TK : Que diras tu à ceux et ou celles qui t'apprecient et qui souhaiteraient suivre ton chemin ? il y a surement deja des fans ? ou tout simplement les Gasy du monde entier !

Alors merci à tous ceux qui me soutiennent et aux lecteurs de takariva d'avoir suivi cette interview.
On est gasy et fier de l'être il ne faut surtout pas oublier ses origines et toujours promouvoir sa culture dès que l'on peut. Toujours aller au bout de sa passion et de son art.
Sinon je n'ai pas tellement de conseil pour les jeunes qui vont s'essayer au deejaying, je dirai juste d'en faire une passion et d'être toujours en quête de créativité : c'est la clé de la réussite.
Utilisez tous les moyens pour vous perfectionner, nous avons la chance d'avoir internet pour découvrir et apprendre à chaque instant.

TK : Un dernier mot avant la conclusion ?
Merci à toute l'équipe de takariva. Vous faites du très bon boulot !
Mandrapihaona daholo dia eny amin'ny sehatra fandihizana isika no hifankahita ndray !

Voila c'était l'interview de Dj Maestro en exclusif sur takariva.com . Nous essayerons de vous tenir au courant de ses mouvements comme tous les autres gasy qui défendent la couleur de notre ile .
Nous l'avons choisi et avons décidé de vous l'apporter sur votre petit écran aprés ses prestations lors de la dernière discothèque Gasy à Paris Chatelet : "il a fait bouger toute la salle avec lui " selon les organisateurs de cet événement .
Il n'hesite pas à chauffer une soirée tropicale avec du tsapiky et du Kilalaka, un veritable courage que tous devraient avoir afin de mettre en avant notre musique !
Moi meme l'avais vu à l'oeuvre, le félicite et toute notre équipe lui souhaitons d'aller aussi loin que ses objectifs , et vous promettons de vous partager ses ambitions en video pour bientot sur Takariva.com .

recueillis par G'sam
Pour    TAKARIVA.COM  -  DEC 09


plus d'infos
+ d'articles
commentaires


évenements
évenements mode
accueil
actus
news
vaovao Mada
internationnal
serie-E
droits et devoirs
sciences
mozika
artiste
tête à tête
zoom star
découverte
mozika malaza
gasy award
m@gasy
anatry ny ntaolo
tradition à la superstition
fantatrao ve
lalao
kabary
fashion
fashion victim
metiers de la mode
fashion mada
fashion eu
club
le blog
fun
messages
contributions
servives+
adresses utiles
annonces
medias
movies
samples
diaporamas
Sport
l'hebdo gratuit
Sport n°
Sport chez vous
tout Sport en PDF
où trouver Sport ?
B2B



accueil | actus | mozika | m@gasy | club | services+ | médias



Plan du site
Accueil:   lien1 , lien2 , lien3 , lien3 , lien3 , lien3 , lien3
Actus:   lien1 , lien2 , lien3 , lien3 , lien3
Mozika:   lien1 , lien2 , lien3 , lien3
M@gasy:   lien1 , lien2 , lien3 , lien3 , lien3 , lien3 , lien3 , lien3
Club:  lien1 , lien2
Divers:   lien1 , lien2 , lien3
Blog:   lien1 , lien2 , lien3

Copyright © 2008 Takariva Tous droits réservés